Bog-Art

Contact the gallery for available works.

Fragilité

Patrick Van den Branden est photographe autodidacte. Amateur ? Pourquoi pas, si l'on retient du mot qu'il provient du verbe aimer. C'est donc bien un amoureux. Un amoureux de la photographie et qui, comme tout homme vraiment amoureux, veut tout savoir, tout expérimenter de l'etre aimé.

Il a donc, depuis des décennies, exploré la photographie sous toutes ses coutures. Et it ne cesse de le faire, comme en témoignent ici la technique toute personnelle qu'il met en oeuvre dans ses nus ou encore ses photographies au collodion humide. En pratiquant cette demière, il assume l'héritage de grands ancêtres prestigieux, tel le touche-à-tout de génie Felix Tournachon, dit Nadar, qui immortalisa ainsi nombre de ses contemporains, au rang desquels le crépusculaire Baudelaire ou la divine Sarah Bernhardt. Ce Nadar n'aurait pas à rougir de la compagnie de Patrick Van den Branden et de ses portraits pleins de profondeur.

Son exploration de la photo ne procède pas d'une démarche intellectuelle. Elle relève avant tout d'une forme de sensualité. La photographie n'est-elle pas une affaire de surfaces sensibles. A celles du support (plaques et papiers, préparations photosensibles) et du medium (optique, capteurs...) répond dans les oeuvres présentées ici les « surfaces sensibles » de ses modèles. La technique délicate du collodion révèle de ses modèles plus qu'eux-mêmes n'en savent. L'histoire s'y écrit dans les taches, les ombres, les rides, le regard pointé sur l'objectif. Et s'inscrit dans la riche matière que le collodion confère aux infinies nuances de gris.

Car la photographie, c'est aussi questionner le temps. Confronter le temps — plus ou moins bref — de la pose et de l'exposition et le temps long dans lequel vivent les modèles, parmi nous. Le temps arrêté dans l'image et qui pour nous continue de fuir. L'inconstance des procédés (le collodion encore), les brumes qui entourent les modèles sont comme le reflet de l'impermanence qui nous constitue. La beauté des modèles qui n'aura qu'un temps.

Pour cette exposition, le photographe résume tout ceci en un mot : fragilité.

YR

Flickr: http://www.flickr.com/photos/patrickvandenbranden
Facebook: https://www.facebook.com/ambrotypiste






Questions? Remarks? Suggestions?

Do you want to discover more works of a given artist? More information about her or his career so far?

Don't hesitate, let us know.

We highly appreciate your interest and always respect your privacy.


Home   Artists   Exhibitions   Vernissages   About    Contact   Newsletter   Privacy Policy   Terms and Conditions

© 2012 - 2017 Bog-Art Contemporary. All rights reserved.